Une année scolaire 20/21 pleine de perspectives


Les cours qui étaient planifiés à l’école de Rossemaison dans le Jura ont pu être réalisés. Pour ce qui est du reste des interventions, elles sont repoussées à l’année scolaire prochaine. En outre, de nouvelles perspectives s’ouvrent à SEM, dont un projet avec le Swiss Engineering sur le canton de Genève.

A la fin juin, dans le respect des mesures de sécurité, nous avons pu réaliser les interventions en 3-4H et 7H prévues à Rossemaison, dans le canton du Jura. L’intérêt des élèves était grand et les questions nombreuses. Nous avons constaté que les élèves de 7-8 ans sont moins enfermés dans stéréotypes de genre que leurs camarades plus âgés, d’où l’intérêt d’interventions dès le plus jeune âge.

Le reste des interventions planifiées en 11H à La Chaux-de-Fonds, en 9-10-11H au collège des Terreaux à Neuchâtel, au Lycée Blaise Cendrars à La Chaux-de-Fonds et en 10H au Val-de-Ruz sont reportées à l’année scolaire prochaine.

Actuellement, nous planifions, en collaboration avec le Swiss Engineering et le Département de l’instruction publique, des interventions dans une vingtaine de classes de 8H du canton de Genève.  Au programme : sensibiliser aux stéréotypes de genre, notamment en ce qui concerne les choix professionnels et montrer aux filles une ouverture possible et souhaitable sur des métiers techniques.


Entreprises

« Mixité homme/femme, qu’est-ce qui marche vraiment ? »

 

Derniers articles en date sur SEM

« Les Neuchâtelois à l’école de l’égalité », Arcinfo, 22.02.20

Arcinfo_22.02.20
Arcinfo2_22.02.20