SEM oeuvre auprès des enfants, des professionnel-le-s de l’enfance, des enseignant-e-s, des personnes en charge de l’orientation professionnelle et des parents afin de questionner les modèles actuels proposées aux filles et aux garçons qui reproduisent des stéréotypes porteurs d’inégalité.

Voici quelques exemples d’actions dans ce domaine:

  • ateliers « Les stéréotypes, c’est pas automatique » dans les 32 classes de 4e Harmos du Centre Scolaire de La Chaux-de-Fonds (automne 2017)
  • formation des éducateurs/trices du secteur parascolaire de La Chaux-de-Fonds (automne 2017)
  • formation continue auprès de enseignant-e-s dans le cadre de la formation continue de la HEP BEJUNE (printemps 2018)
  • atelier de sensibilisation pour des jeunes entre 17 et 25 ans au Service de la jeunesse de La Chaux-de-Fonds (été 2017)
  • journée d’animation auprès de 230 élèves du Lycée Denis de Rougemont à Neuchâtel (printemps 2017)
  • co-organisation de l’exposition « Fille ou Garçon, ça change quoi ? » dans le canton de Neuchâtel (printemps 2016) : plus de 7000 enfants et 300 enseignant-e-s sensibilisé-e-s
  • formation de plus d’une centaine d’éducateurs/trices dans différentes structures d’accueil et crèches du canton de Neuchâtel
  • animation de cafés-parents
  • ateliers SEM Kids pour les enfants entre 5 et 10 ans, dans le but de les faire réfléchir de manière ludique et créative à la mixité et l’égalité entre filles et garçons, parfois en association avec un spectacle jeunesse